AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lionel De Vries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lionel De Vries
Peuple de Crystania / Admin
  Peuple de Crystania / Admin
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2008

Autres
Métier: Gérant du Network
Age du personnage: 35 ans
maître de /esclave de: Aucun pauvre Enyan n'est retombé entre ses mains pour le moment XD

MessageSujet: Lionel De Vries   Mer 23 Jan - 0:51

.:. Identité .:.



  • Nom : De Vries
  • Prénom : Lionel
  • Surnom : …Vous trouvez qu’il a une tête à avoir un surnom lui ? XD
  • Age : 35 ans
  • Race /Métier : Crystanien, gérant du Network



.:. Personnage .:.



  • Description physique :
    La première chose que l’ont voit quand on regarde Lionel est que c’est un grand homme : Taillant dans le mètre quatre-vingt treize, il a les épaules bien carrées à la façon brique de jus d’orange, à cause des nombreuses heures de sports qu’il a pu faire étant plus jeune. Il est mince cependant, et fait tout de même attention à sa ligne, même si ça n’en n’est pas une obsession.

    Sont visage quant à lui est sec dans ses traits, laissant une impression d’invulnérabilité quelque part, et toujours avec un sourire amusé sur les lèvres. Mais on ne sait pas s’il est vraiment amusé ou s’il est moqueur.

    Ses yeux, d’un bleu Prusse profond, brillent toujours d’une flamme d’amusement. De même que pour son sourire, on ne peut jamais dire si il s’amuse à cause du comique d’une situation ou à cause du malheur d’une quelconque personne…Ces yeux se trouvent derrière de fines lunettes ovales, lui donnant un air plus imposant qu’il ne l’est déjà. De plus, ils ont une forme un peu tombante, ce qui donne une vague dimension de mélancolie dans ce regard.

    Il a de fins cheveux noirs, mi-longs, attachés en permanence en une petite queue de cheval, qui ressemble plus à une touffe quand on le regarde de dos.

    Dans sa garde-robe, ce n’est pas non plus la fête. A part un costume pour les grandes occasions, le reste n’est que chemises, jeans, et des pulls pour les périodes d’hivers. Bien sûr, un ou deux manteaux, cela sert toujours.
    Les couleurs très voyantes ne sont pas pour lui, il tente plus de se fondre dans la masse avec du bleu grisé, du bleu marine, du noir…Bref, un panel peu diversifié de couleurs.
    De plus, le froid ne l’atteint que peu. Tant que les températures ne sont pas négatives, il le sent à peine. Tant et si bien qu’on peut le voir les trois-quarts de l’année en chemise…Et avec le froid une simple veste jamais de manteau. Ou si peu.

    Son attitude apparente, fait très « je-m’en-foutiste ». En effet, bien qu’il se tienne droit, ses chemises jamais totalement fermées, d’où sont visibles des T-shirts, ses jeans qui se ressemblent tous et sa cigarette toujours vissée aux lèvres (même si elle n’est pas allumée) donne une impression de détachement et de décontraction flagrante. Si bien que les gens ont du mal à l’imaginer sérieux et intéressé par quoi que se soit. Ce qui n’est pas tout à fait faux.

  • Description du caractère : Homme de parole, il ne manquera jamais une promesse sauf si c’est pour une raison d’une haute importance…ou gravité. Mais il a la mauvaise manie de jouer sur les mots lorsque ça lui chante.

    Autrement, il est quelqu’un à qui il vaut mieux ne pas s’accrocher au risque de se voir perdre dans la folie. Car il aime se jouer de ceux qui se disent « amis » ou « amoureux » avec lui. Jamais attaché à qui que ce soit, jamais fais attention à qui que ce soit, même pas à lui-même. Et seuls les gens différents comme lui l’attirent. Et par différent on ne parle pas de Crystaniens, d’Enyans ou quoi que ce soit d’autre, non mais bien de gens différents dans leur façon d’être.

    Chose plus qu’étrange : Lionel déteste qu’on le remercie. Allez savoir pourquoi… Il a une sainte horreur de la foule et évite donc de s’y mêler autant que possible. Son chat, Carpette, doit bien être le seul être vivant auquel il donne de l’affection, il ne semble pas beaucoup aimer ses semblables humanoïdes…Enfin…Disons plutôt que les autres ne l’intéressent pas. En fait, il est étrange, car il n’y a aucune logique en lui. Rien ne l’intéresse, mais tout le rend curieux. Il agit comme s’il n’attachait d’importance à rien, mais avec tant de désir dans ses yeux. N’ayant besoin de rien, recherchant tout. Complètement égoïste, exactement, Lionel est un égoïste, un homme qui préfère trouver son intérêt à quelque chose avant de le faire, mais c’est le seul moyen qu’il a trouvé pour se protéger des horreurs du monde, des coups de couteau dans le dos.

    Vu le profil psychologique de cet homme, on est en droit de se demander s’il a bien sa place dans la société…Il est vrai qu’il est un homme dérangé ; mais c’est aussi un excellent homme de terrain qui connaît son travail sur le bout des doigts (aussi bien celui de gérant que celui de policier qui a été le sien).

    En général, c’est un homme d’un calme rarement égalable, mais il est aussi impulsif que calme, ce qui ne lui porte pas forcément bonheur ; Pourtant, il adore se mettre dans des pétrins pas possible pour en ressortir tout seul comme un grand.

    Cependant, il a un amour tout particulier pour ce qui est des petites phrases cyniques et sarcastiques à souhait comme il sait si bien le faire. Il aussi une drôle de manie : Celle de parler tout seul. Et oui, si bien que plusieurs personnes l’ont déjà prit pour un schizophrène, alors qu’il pense tout haut en fait.
    Peu prudent me direz-vous ? Certes, dans un monde ou des télépathes rôdent, penser tout haut est leur donner sans craintes nos plus secrètes inspirations. Mais pas de panique, Lionel sait exactement ce qu’il fait, et ne donne pas n’importe quoi comme information quand il parle, au contraire, il préfère faire croire aux gens qu’il est homme à ne pas garder pour lui ses pensées, alors que c’est tout le contraire : Il donne de…Fausses pensées dirons-nous. Gardant les siennes bien bloquées dans un tiroir de sa tête, cachant aux yeux du monde ses affaires qui font mal.
    Un mot qui pourrait bien le résumer aussi: Apparences. Il se donne des apparences. Mais pas dans le sens où il se prend pour un surhumain, non, c'est même tout le contraire: Il tente de faire croire aux autres qu'il n'est pas du genre à réfléchir, alors que son intelligence l'a déjà sorti de situation bien embêtantes...

    Bref, même s’il est du genre calme, il peut lui arriver de gueuler; mais il ne faut pas s’inquiéter quand il pique une beuglante ; au contraire, c’est que tout va bien. C’est quand il commence à vous sortir sarcasmes sur sarcasmes sans un sourire, et avec le plus grand calme qu’il faut s’inquiéter. C’est qu’il vous a en tête de sa liste noire…

    Lionel peut apparaître comme quelqu’un sympathique à sourire tout le temps, même si ce n’est pas un sourire de deux kilomètres de long. Mais ne vous fiez jamais aux apparences : même s’il vous parle, il restera très secret, très mystérieux sur lui ou son passé, en effet il ne racontera jamais sa vie avant d’arriver sur Enya.
    Désabusé de l’amour, il préfère s’en tenir à du papillonnage voir à rien du tout.
    De plus il peut se montrer aussi froid que la banquise s’il le veut.

    Ah ! Autre chose, si vous voulez le blesser, moralement parlant, les insultes n’auront que peu d’effet sur lui…Au contraire, il prendra tout en autodérision ou l’ignorera, au grand damne de tous ceux qui ont déjà essayé. La seule chose qui pourrait vraiment le faire réagir : ce serait de lui parler des heures durant des , le remercier toutes les cinq minutes, ou encore chercher absolument à lui faire dire quelque chose qu’il ne veut pas dire. Là seulement il pourrait se montrer plus que froid voir même devenir agressif. Ah ! Il fume aussi.

    Vu tout ce qui a été dit plus haut, on a du mal à se le représenter sociable…Et pourtant ! Il n’a aucun problème pour engager une conversation. Il ne méprise pas les humains, il ne s’y intéresse pas nuance... Si il a décidé de prendre quelqu’un sous son aile (pour une raison quelconque), sachez qu’il pourrait être bien plus protecteur qu’on ne pourrait l’imaginer, et surtout, il tentera de faire ça subtilement, pour que son protégé s’en rende compte le moins possible.

    Comme tout le monde il a des faiblesses, des points sensibles sur lesquels il ne faut pas frapper. Tel que lui rappeler qu’il a été « stigmatiser » sur Crystania, ou encore le confronter à ses erreurs…

  • Aime / Aime pas : Comme dis plus haut, il déteste qu’on le remercie, les longs discours sur l’amour, et tout ce qui est trop sucré.
    Il déteste aussi qu’on lui dise ce qu’il doit faire.

    En revanche, passer du temps à lire ou à flâner dans la ville, fumer une cigarette ou encore bien d’autres choses qu’il serait trop long de citer ici, sont des activités qu’il apprécie tout particulièrement.



.:. Histoire .:.



  • Pour commencer, gardez bien à l’esprit qu’il n’est pas venu sur Enya de son plein gré. Il a en effet été obligé de s’exiler, suite à une affaire qui lui a coûté son poste et son rang de vie sur Crystania. Plus personne n’avait confiance en lui, et les hauts dirigeant voulurent même le tuer, alors quelle meilleure option que s’exiler et rester en vie ?

    Mais revenons à nos moutons…Né dans une famille relativement aisée, Lionel grandit bien, et fit de bonnes études. Mais…Ce ne n’est pas pour autant qu’il fut forcément heureux. En effet, ses parents étaient toujours en voyages, et ses camarades de classes jamais très sympathiques envers lui. Peut-être est-ce une cause des son attitude si étrange vis-à-vis des gens qui l’entourent…? Sans doute.
    Enfin, tout ça fit qu’il finit par devenir Commandant de la police crystanienne. Bref, jusque là, tout va bien, un boulot qui l’intéresse et bien payé, des gens qui le respectent…En gros, la belle vie pour Lionel…

    Sauf que, manque de pot, dame fortune n’en n’a pas décidé ainsi, et fit tomber ce petit monde bien sympathique (ça dépend pour qui ^^"), lors d’une affaire. Lui et ses hommes avaient dut ramener un fugitif, pour ensuite lui faire lâcher le nom de ses complices. Sauf que cette fois-ci, le commandant De Vries alla un peu trop loin dans son jeu, rendant l’homme fou à lier…Et finalement, il perdit son emploi, sa condition de vie, et le respect des gens. Tous n’avaient plus que peur et dégoût envers cet homme. Pensant trouver du réconfort auprès de son compagnon de l’époque, il se rendit chez lui. Quelle ne fut pas sa stupeur en le voyant, non seulement pas seul, mais en plus au lit avec un autre…Ne cherchant pas plus loin et ne dérangeant pas les amants, il s’exila sur Enya.

    Charmante planète à vrai dire. Avec beaucoup de gens qui ne pouvait rien faire contre lui…Super. Quels bons compagnons de jeu. Et à vrai dire, il en trouva vite un qui lui plut bien, dont les parents avaient été tué quelques mois plus tôt. Oh oui, il s’amusa beaucoup au dépens de cette pauvres petite chose encore si fragile dans sa tête…Il avait eut une bonne idée en voyant cette bouille toute triste ; il avait tellement aimé cette tête qu’il avait tout fait pour qu’elle reste à jamais sur le visage de l’enfant. Enfant qui grandit trop vite au goût de Lionel qui n’avait pas eut assez de temps pour admirer son œuvre, mais il commençait à se faire trop vieux pour qu’il s’amuse encore longtemps…Alors il le rendit au Paradize, se gardant tout de même un œil sur cet enyan, voulant voir l’évolution de sa "chose"…

    Il reprit un peu plus tard les affaires du Network, préférant s’occuper en travaillant plutôt qu’en devant trouver un autre spécimen pour "jouer"…

    Lorsqu'il eut vent de l'attentat qui venait d'être perpétré par les rebelles, Lionel n'eut même pas une once de compassion pour les Lytraths morts dans l'explosion, en revnache, il fut agréablemetn surpris devor que des êtres, sensé être inférieurs, pouvaient d'organiser et produire de tels événements. Il y avait donc d'autres spécimens tout aussi intéressants que son ancien enyan à étudier...



.:. Divers .:.



  • Autre à savoir sur le personnage : Il a chez lui un chat nommé carpette, qu’il aime beaucoup, et qui lui apporte le réconfort dont il a besoin après de dures jourénes de boulots (non il n’est pas zoophile XD).
  • Pouvoir Télépathe, Lionel sait aussi manier la glace (et aime bien s’en servir) et contrôle la chaleur. C’est différent du feu, car il ne créé pas de flammes, juste de la chaleur, et peu la contrôle à sa guise. Télékinésiste à ses heures perdues, il ne contrôle que très peu ce pouvoir et évite donc de s’en servir.


Dernière édition par le Dim 17 Fév - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Shirokawa
Peuple de Enya / Admin
  Peuple de Enya / Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/09/2007

Autres
Métier: Négociateur chez les Rebelles
Age du personnage: 17 ans
maître de /esclave de: Moi-même

MessageSujet: Re: Lionel De Vries   Dim 17 Fév - 12:32

Après modification du contexte (*ici*) merci d'éditer le passé de ton perso, afin de parlé, même d'une ligne de l'attenta.

Si ton perso est touché par l'attentat (perte d'un proche, choqué...), il faut l'indiquer.

Merci !

_________________
...Seras-tu m'attrapper ? Je ne crois pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enya-rpg.phpbb9.com/
 
Lionel De Vries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lionel Messi
» Lionel Messi [Barcelone]
» CRISTIANO RONALDO 13 vs. 05 LIONEL MESSI
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» L’éducation soutient l’établissement d'une kleptocratie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°0° Enya °0° :: ₪ Important ₪ :: ~>• Cartes d'identités :: Habitant de Crystania-
Sauter vers: