AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mei-kun [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ketsuen Meian
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2008
Age : 27
Localisation : Perdu entre deux songes...

Autres
Métier:
Age du personnage: 18 années fastidieuses d'existence...
maître de /esclave de: Ma destinée peut être...? ^_^

MessageSujet: Mei-kun [fini]   Dim 19 Oct - 18:55

.:. Identité .:.


  • Nom : Ketsuen
  • Prénom : Meian
  • Surnom : Mei-kun, ketsu'
  • Age : 18 ans
  • Race /Métier : Crystanien/Etudiant en Fac' de Médecine


.:. Personnage .:.


  • Description physique : Meian possède de grands yeux pourpres aux iris luisants, subtil mélange de sarcasme et de malice... Leur forme en amande, ainsi que les cheveux sombres qui lui retombent sur les yeux en mèches rebelles tendent à donner de lui une image quelque peu intrigante mais néanmoins séduisante. Ayant abandonné l'idée de les discipliner depuis bien longtemps déjà, le jeune Crystanien agrémente désormais ses cheveux de quelques reflets d'automne...

    S'il a hérité de sa mère des traits fins et une peau peu enclin à prendre le soleil, de son père, il n'a obtenu qu'un regard légèrement trop inquisiteur et provocant au goût de certains... Ses lèvres pleines dessinent souvent d'indéchiffrables sourires, tantôt lointains, tantôt espiègles, mais s'ornent parfois d'une moue arrogante.

    De silhouette athlétique mais peu imposante, Ketsu' n'est ni trop grand ni trop petit et l'on devine aisément chez lui l'esquisse d'une musculature finement dessinée bien que solide. Sa démarche agile et fluide, ainsi que son regard obsessionnel et curieux lui attribue une apparence quelque peu féline ! De nature légèrement hyperactive, il a du mal à rester en place: il est ainsi rare de le voir sommeiller entre deux "voisins de métro".



  • Description du caractère : Meian est un jeune homme drôle (quoi que... x3), enthousiaste et taquin ! Ouvert et spontané, il est de ceux qui semblent attirer naturellement les gens à eux... De nature volontaire, énergique et optimiste, la détermination semble être de mise dans chacun de ses projets et le pousse continuellement à se montrer persévérant.

    Obsessionnel et lunatique, il n'est pas rare de le voir passer du rire aux remarques cinglantes: son sens de la répartie et sa franchise désagréablement insolente sont en effet devenus un excellent moyen de défense ou de simple provocation... Ketsu' est véritablement bourré de contradictions, recherchant plus que jamais le contact avec autrui sans pour autant faire le moindre effort pour se montrer courtois et plaisant, au plus grand dame de sa famille...

    Bien que peu travailleur, son intelligence aiguisée et son sens de l'analyse lui confèrent d'assez bonnes capacités pour s'en sortir dans la vie... Il manque cependant peut être d'empathie, ayant encore du mal à comprendre les autres et se montre parfois un peu trop indifférent à la souffrance d'autrui tout en étant paradoxalement capable de douceur et de réflexion...

    Mélange complexe d'assurance, d'immaturité, d'angoisses et de sourires sincères, Meian a la fâcheuse tendance de n'en faire qu'à sa tête !



  • Aime : Les plats épissés, écouter de la musique, manger (xD), la couleur orange, les crevettes (il fait une espèce de fixation là dessus >_<), enquiquiner les gens, les chats, les bisous.
  • Aime pas : Ses parents, son nom de famille, la neige, l'hypocrisie de son entourage... Plutôt exacerbé par tout ce qui l'entoure, il déteste plus que tout la solitude mais la préfère aux quelques rares conversations "familiales" qu'il entretient avec ses géniteurs...


.:. Divers .:.


  • Pouvoir : Lévitation (c'est un pouvoir qu'il ne maîtrise pas le moins du monde, il se surprend à flotter de quelques centimètres au dessus de son lit lorsqu'il se réveille chaque matin xD), Il peut mouvoir dans une certaine mesure les molécules d'eau.
  • Autre à savoir sur le personnage : Ketsu' est issu d'une famille Crystanienne aristocratique relativement puissante, il étais assez jeune lorsqu'ils ont déménagé sur Enya... Son grand père est complètement gateux et il a un frère ainé, quelque part... (xD)


Dernière édition par Ketsuen Meian le Dim 19 Oct - 23:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsuen Meian
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2008
Age : 27
Localisation : Perdu entre deux songes...

Autres
Métier:
Age du personnage: 18 années fastidieuses d'existence...
maître de /esclave de: Ma destinée peut être...? ^_^

MessageSujet: Re: Mei-kun [fini]   Dim 19 Oct - 23:07

.:. Histoire .:.

"Meian, c'est un très joli prénom..."

***

Il faisait froid, mais un froid si différent de celui de Crystania... J'avais les mains engourdies et les joues rosies; le nez négligemment enfoncé dans mon écharpe, les cheveux emmêlés de flocons, cela faisait maintenant très exactement une heure et 48 minutes que je marchais dans la neige ! Etrangement, j'avais la vague impression de tourner en rond... Il fallait dire aussi que toutes les ruelles de cette foutue ville se ressemblaient comme deux Dansaliens... Pasiphae: une fourmilière grandeur nature où le vice, l'hypocrisie et la politique semblaient être les seules occupations des quelques habitants qui possédaient une chose essentielle en ces lieux: le pouvoir...

Le fait de croiser les regards interrogateurs de deux passants perdus dans une interminable discussion au sujet de l'anniversaire de la mort de nos défunts dirigeants -paix à leur âme- deux ans plus tôt confirma mon intime conviction d'être déjà passé par là... Cela faisait donc une heure et 52 minutes que je vagabondais telle une âme errante d'un bout à l'autre de cette misérable avenue ! Pourquoi diable restais-je ainsi à me geler corps et âme, anonyme parmi tant d'autres, je n'en savais fichtre rien ! Mais ça n'était pas la première fois, j'agissais toujours comme ça lorsqu'il neigeait: je détestais la neige... Si blanc, si pur, si parfait: insupportable. Pourtant, il neigeait aussi, cette nuit là...

Quand était-ce ? Cela faisait cinq ans ? Six ? Peut être sept ? Comment le savoir, la notion du temps que l'on a quand on est enfant n'est pas la même que lorsque l'on a 18 ans. Je me rappelle juste qu'il neigeait, j'avais arpenté une ruelle semblable à celle-ci et j'avais froid: un froid pas si différent de celui de Crystania, tout compte fait... Finalement, j'avais atterri près d'une zone de loft en construction, fermée de surcroit: après tout, il était plus que tard et seul un cordon fluorescent en barrait l'entrée...

Et elle ? Était-elle grande ou bien... Était-elle vêtue d'un manteau, portait-elle une écharpe et des gants ? La seule chose dont je me souvienne, ce sont ses cheveux: si étranges, si longs, étonnamment oranges, je n'avais jamais rien vu de semblable...

***

"Tu t'es perdu...?"

Pardon ? C'était à moi qu'elle s'adressait ? Décidé à m'enfermer dans un mutisme inébranlable pour un bon moment, je m'arrêtai à contre cœur de laisser des petites traces de pas sur la neige: les traces minuscules d'un gamin de 11 ans...

"Je m'appelle Rin, Minamotto Rin ! Mais tu peux m'appeler Rin..."
"..."

Et alors quoi, elle pensait peut être qu'il suffisait de se présenter pour qu'à mon tour je lui donne mon nom ?! A bien y regarder, elle avait l'air frigorifiée, alors pourquoi s'arrêter et prendre un air si inutilement chaleureux pour saluer un pauvre gamin de mon âge ? Je pris donc cet air méprisant que j'avais bien souvent eu l'occasion d'observer chez mon père pour m'adresser à elle, un sourire impérieux sur le visage:

"Tu as quel âge ?"

La jeune femme me fixa, stupéfaite et interdite, puis me répondit d'un air des plus naturels...

"28 ans... C'est une drôle de question tout de même..."
"C'est bien ce que je pensais, t'es une vielle, ch'uis bien trop jeune pour toi..."

Sans ajouter un mot de plus, je la dépassai pour reprendre mon interminable errance... Du moins c'est ce que je crus faire, car à peine mon second pas entamé j'émis une protestation courroucée en me recevant une tape pas très amicale sur le haut du crâne... Complètement ébahi, je me retournai vers la cause de ma colère pour croiser le regard de cette vielle peau... Indignée ?! Et puis quoi encore !

"Je te trouve bien impertinent pour un gamin !"

J'étais prêts à répliquer de nouveau, j'étais comme ça quand j'étais gosse: impulsif et orgueilleux, je n'ai pas beaucoup changé... Mais ce qu'elle fit alors me désarma et me laissa totalement déboussolé: elle éclata d'un rire terriblement sincère et entreprit de m'ébouriffer les cheveux ! Même ma mère n'avait jamais traité ainsi mon cuir chevelu, mais plus que tout: je
n'avais jamais vu rire quelqu'un de la sorte... C'était bien trop soudain, totalement illogique et vraiment, vraiment trop... Vrai !

"Meian..."
"Meiun ?"
"Non Meian je te dis !"
"Meian, c'est un très joli prénom..."

Voilà, cela faisait plusieurs minutes que l'on squattait côte à côte un tas de planches et je m'étais finalement décidé à lui donner mon prénom... Chose qui l'avait immédiatement fait sourire, on se serait cru dans une pub pour dentifrice dernier cri vraiment... Il lui en fallait bien peu pour montrer ses dents !

"Meian... ça signifie ombre et lumière, c'est un peu comme si tu portais le nom de cette ville, le nom de ce monde... Ombre et lumière..."
"Mouai... "

Et puis petit à petit, mes barrières sont tombées, nous avons commencé à discuter de tout et de rien, elle, écoutant avec le sourire mes remarques cyniques, et moi, tellement...

"Seul..."
"Pardon ?"
"Comment se fait-il que tes parents t'aient laissé sortir à une heure pareille, seul ?"
"Oh, ça... J'ai fugué."
"Pardon ?!"
"C'est juste pour une heure ou deux... J'en avais... Plus qu'assez..."
"Mais... Ils ne vont pas s'inquiéter ?"
"Bah... Tu sais, ils n'ont de parents que le qualificatif, moi je le lui ai clairement demandé... Si elle ne me considérait que comme un petit jouet fragile, si je n'étais qu'un outil à ses yeux... Et elle a répondu... "Et alors ?"... Haha... Hahaha ! "Et alors ?"..."
"Meian, tu as demandé à qui...?"

Trois mots murmurés avec indifférence, un terme qui ne signifiait rien pour moi, un mot qui n'avait pas la moindre consistance, une chose abstraite, qui n'existait pas dans ma réalité...

"Maman..."
"..."
"Rin, je peux te poser une question...?"
"Bien sur !"
"Tu es... Une habitante d'Enya... ?"

Rin éclata d'un rire soulagé, elle gesticulait toujours des mains quand elle parlait et cela me plaisait...

"Pfffou ! Pendant un moment, j'ai cru que tu allais me demander de sortir avec toi ! T'es bien trop jeune pour moi !"
"Pfff..."
"Oui, je suis née ici..."
"Tu es en fuite ?"
"En fuite ?"
"ça m'étonnerait beaucoup que des esclaves se baladent près d'un chantier déserté à deux heures du matin sans en inquiéter leur propriétaire..."
"Ah... Oui !"

C'était quoi ce sourire et ce oui léger comme une plume ?! Oui ? Et c'était tout ?! Ma parole, elle avait vraiment un grain cette vielle !

"Pourquoi tu ne te teins pas les cheveux ? Ils sont beaucoup trop voyants, "ils" vont te repérer en moins d'deux !"
"Mais c'est que j'aime bien leur couleur actuelle... Mais dis moi, Meian, tu as l'air gelé... Tu n'a pas de bonnet ?"
"Si, j'en ai un, mais il n'est plus à moi... C'est à cause du vent, je l'ai perdu et quelqu'un l'a ramassé."
"Quelqu'un l'a... Ramassé ?!"
"Oui, un dansalien, alors je n'en veux plus."
"Mais enfin pourquoi ?"
"PARCE QUE ! C'est un enfant dansalien qui l'a ramassé ! ça n'est plus à moi, je n'en veux plus ! Moi... Je le déteste ce garçon, oui, je le déteste ! Je les déteste tous, parce qu'ils ont tout ! Ils ne peuvent pas comprendre eux ! Je voudrais bien qu'il y ait encore la guerre, ça serait bien fait pour eux !"

Elle ne répondit rien, elle se contentait de m'écouter et je délirai, mais au lieu de me soulager, cela ne faisait qu'attiser d'avantage encore ma haine...

"Tu détestes les dansaliens ?"
"Oui ! Moi... Je voudrais qu'ils meurent, tous autant qu'ils sont !"
"Cela te soulage... De les haïr...?"
"Quoi ?"
"Tu fermes les yeux et tu te bouches les oreilles... Et tu restes ainsi, à les détester, mais si tu devais découvrir qu'ils ne sont pas comme tu le penses... Tu en souffrirais... Non ? Si les choses n'étaient pas telles que tu l'as décidé, cela te ferait mal, n'est-ce pas ?"
"Et alors ? Toi, tu ne les détestes pas, tous ces lithraths, tu ne me détestes pas ?"
"Non..."

La bouche entrouverte, je ne savais pas quoi répondre... Je ne comprenais pas...

"Tu as raison Meian, ils finiront bien par m'attraper en un rien d'temps ! Mais s'il y a une chose que je souhaite garder et chérir, c'est ma liberté, la liberté de choisir seule les sentiments qui animent mon être ! Je veux pouvoir choisir, voilà pourquoi, je ne te déteste pas..."
"C'est pathétique, comme vision des choses ! La vérité c'est que tu n'as même pas le courage de nous haïr ! La liberté n'a rien à avoir la dedans ! Tu sais pertinemment que tu finiras esclave, comme les autres, et tu t'accroches à de parfaites illusions !!"
"Tout ne se résume pas qu'à Haïr ou non, Meian... Tu sais, je ne te déteste pas, vraiment pas !"

Je ne pouvais pas comprendre...
"Menteuse", j'avais murmuré ce mot comme je l'avais fait pour celui de "Maman" et je m'étais enfui, j'avais couru à en perdre haleine, j'avais envie de hurler ! J'étais tellement crétin quand j'étais gosse... Sans m'en rendre compte, j'avais nié sa raison même de continuer à exister, d'un geste méprisant j'avais repoussé ses ultimes tentatives d'accéder à ce que nous recherchons tous: la liberté... Lorsque je rentrai dans l'appartement luxueux de mon aristocrate de paternel, celui-ci était absent, encore... Mais "maman" était là, furieuse et si froidement jolie, elle me gifla violemment la joue avant de m'enjoindre à aller me coucher... "Maman"... Me remémorant le rire et les mains douces de Rin, j'avais l'impression d'avoir saisi quelques miettes du sens de ce mot...

***

Foutue ville, foutu hivers, je détestais la neige... Pourquoi me rappelais-je de tout cela seulement maintenant, je ne savais même pas ce qu'était devenue cette femme... Ironiquement, je comprenais la portée de ses mots seulement maintenant, mais ça
n'était pas la seule chose dont le sens s'ouvrait alors à moi: pourquoi diable avais-je cette étrange habitude de marcher dans la neige pendant des heures, en retournant sans cesse sur mes pas ? C'était pourtant si simple, je ne supportais pas la neige... Chacune de mes traces de pas qui s'effaçait, me donnait l'impression de ne pas exister ! Alors, infatigable, je m'évertuais à exister de la meilleure manière qui soit: en marchant dans la neige comme un con à 10h49 du soir...



Dernière édition par Ketsuen Meian le Jeu 23 Oct - 20:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Arashi
Mi Dansalien - Mi Crystanien/ Admin
 Mi Dansalien - Mi Crystanien/ Admin
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 21/01/2008
Age : 28
Localisation : Sur le Toit du Monde

Autres
Métier: Chasseur de prime numberre wane - Dépravé !
Age du personnage: 19ans
maître de /esclave de: personne et ça risque pas de se faire !

MessageSujet: Re: Mei-kun [fini]   Mer 22 Oct - 19:39

très belle fiche, validée.

_________________
Signé : L'Admin râleuse

Indic'/Homme à tout faire : chasseur de primes, tueur à gages, voleur, brocanteur, trafic....
Moyennant une certaine somme intéressante for ME, je vous fait tout ^w^
(n'outre-passons pas néanmoins le domaine du travail svp =_=u)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aera.forumpro.fr/index.htm
Ketsuen Meian
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2008
Age : 27
Localisation : Perdu entre deux songes...

Autres
Métier:
Age du personnage: 18 années fastidieuses d'existence...
maître de /esclave de: Ma destinée peut être...? ^_^

MessageSujet: Re: Mei-kun [fini]   Jeu 23 Oct - 20:04

Merci ^_^ !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mei-kun [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mei-kun [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°0° Enya °0° :: ₪ Important ₪ :: ~>• Cartes d'identités-
Sauter vers: