AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Délésian Malena
Peuple de Enya
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Autres
Métier: En vente au Paradize
Age du personnage: 17 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Dim 9 Mar - 23:12

Après une dure soirée (voir nuit) de mission, les deux compères rentrèrent chez eux, exténués, mais pas blessés. Ils tentaient de revenir en seul morceau aussi souvent que possible, parce que sinon c'est toujours la croix et la bannière pour les soigner ces deux-là...Alors moins ils sont blessés, mieux le monde se portent (surtout les voisins en fait...).

Mais cela n'empêche pas le réveil d'être difficile. Bah oui, une soirée passée à courser comme des dératés un saligaud de voleur à la voix, et se prenant divers objets non identifiés (qu'ils soient volants ou non), bah on n'est pas très frais et dispos le lendemain matin. Surtout quand le voisin du dessus a décidé de refaire ses étagères, voir les clous pour les tableaux, aux alentours de huit heures et demi du matin...Merci Leroy Merlin de réveiller l'envie bricoleuse des habitants du Heel2...

Forcément peu de bonne humeur, l'enyan se leva difficilement de son lit, et, traînant lamentablement des pieds, se dirigea vers la cuisine en quête d'un petit déjeuner qui le réveillerait sûrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaito Kazuhiro
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2008

Autres
Métier: chasseur de primes
Age du personnage: 20 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Mer 12 Mar - 0:12

Coups de marteaux...

- Mmmh...

Nouveau coups de marteaux...

- Mmmh !

Meuble qui tombe !

- Wouahah !

C'est donc dans un sursaut bien matinal que Kaito se retrouva soudainement assis au milieu de son lit, les draps en l'air, le torse aussi, et la tête également pour regarder le plafond... Qu'est ce que c'était que ce bruit monstrueux de si bon matin ? Quand même, faire ce bouquan à 10h du matin fallait pas pousser non-plus ! Se grattant généreusement l'arrière du crâne, le jeune crystanien se demanda si son voisin du dessus était tombé de son lit... jusqu'à ce que les coups de marteaux ne reprennent subitement. Bon bon... Baillant à s'en décrocher la mâchoire, il songea qu'il allait sans doutes devoir encore une fois aller discuter calmement avec son cher voisin si calme et prévenant quand il savait que ses homologues rentraient tard le soir et qu'ils avaient besoin de sommeil parce qu'ils n'étaient pas des machines... Poussant un soupir résigné, Kaito se leva donc de son lit et traversa sans grande peine le couloir, bien qu'un air totalement endormi s'affichât en cet instant sur son visage encore embrumé, il fallait l'avouer. Passant près de la cuisine, il fit un signe de la main à son coéquipier qui devait être levé depuis plus de temps que lui certainement, lui faisant un signe de la main avant de dire :

- Salut Délésian... Je reviens, j'ai un truc à faire...

Et c'est donc son katana sur l'épaule qu'il se dirigea vers la porte d'entrée, vêtu en tout et pour tout de son pantalon de la nuit. Pas besoin de refermer, il en avait pour une seconde. Voire deux s'il devait jeter l'homme par le balcon rapidement... Gravissant les marches sans difficultés malgré l'air vraiment pas frais qu'il affichait à cet instant. Choquant sa voisine de pallier au passage par le fait qu'il se balladait torse-nu dans les couloirs avec son arme, quoi de plus normal ? Voilà qu'il s'arrêtait à l'étage au-dessus, frappant à la porte du voisin avant d'avoir le con cerné en face de lui.

- Bon alors, Castorama, c'est pas fini ce bouquan ?! Y'a des abrutis qui habitent en dessous qui aimeraient bien dormir de temps en temps, et je m'en fous qu'il soit dix heures du matin ! Alors tu ranges ton marteau et tes clous, sinon je peux montrer que moi aussi je sais me servir de mon outil de travail, t'as pigé le truc ou je dois porter plainte chez Leroy Merlin en plus ?

Mais alors que le gars se confondait en excuse après l'avoir dévisagé et détaillé de la tête aux pieds, voilà que Kaito redescendait parfaitement zen vers son propre appartement. Bien entendu, il marmonnait dans la barbe qu'il n'avait pas contre ces voisins qui ne savaient pas que le boulot de chasseur de primes pouvait être très fatiguant parfois. Refermant la porte, il rejoignit donc son compagnon dans la cuisine, s'asseillant sur sa chaise préférée (l'une des deux disponibles en fait), et appuyant sa tête contre la table d'un air fatigué.

- Ca devrait être puni par la loi d'avoir des voisins si cons ma parole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délésian Malena
Peuple de Enya
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Autres
Métier: En vente au Paradize
Age du personnage: 17 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Mer 12 Mar - 23:48

Levant vaguement les yeux de son bol de chocolat pour saluer Kaito au premier abord, c'est quand il le vit se saisir de son katana que l'enyan tiqua et se leva avec quelques secondes de retard.

Il l'avait loupé de peu, parce qu'une fois arrivé à la porte, il voyant encore le bout du katana dépasser de derrière le mur de l'escalier menant aux étages supérieur. Poussant un gros soupir résigné, Délésian repartit dans la cuisine continuer son petit déjeuner en attendant que son acolyte arrive, bah quoi? Quand on porte un caleçon et un T-shirt, on ne va pas se balader dans tout l'immeuble, surtout qu'une simple enyan fait peu peur contrairement à un crystanien armé.

Il entendait d'ici le discours de Kaito , et se dit que pour quelqu'un de réveillé à coups de marteau il a de la ressource, et manqua au passage de se tâcher avec son chocolat en se marrant à une des réplique du crystanien. Mais son t-shirt bleu est sauf. Finissant son bol et allant le laver, Kaito revint, s'échouant littéralement sur la table de la cuisine.

Allant voir si allait pas trop mal, l'enyan se pencha vers le brun, écoutant ce que ce dernier lui dit, et rit une nouvelle fois, avant de retourner vers les placards, cherchant quoi faire pour nourrir l'estomac de son ami.


"Allez, dis-toi que nous aussi nous ne sommes pas forcément des cadeaux pour les voisins quand on rentre à pas d'heure. Bref, tu veux quoi pour le petit dèj'?"

Autant demandé, ça serait plus simple que de se creuser la tête alros que le réveil est déjà dur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaito Kazuhiro
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2008

Autres
Métier: chasseur de primes
Age du personnage: 20 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Mar 8 Avr - 14:11

[HS : Pardon pour cet énorme retard, je suis impardonable T__T, pas taper, Délésian, pas taper !]


- Mes voisins devraient s'estimer heureux que je sois si patient surtout !

En vérité, cela faisait bientôt quelques mois que plus personne ne venait lui faire remarquer qu'il n'était pas exemplaire non-plus. Pour quelle raison ? Hé bien, imaginez-vous venir frapper à la porte de votre voisin bruillant et de tomber sur un zombie armé d'un katana revenant du boulot sans crier gare. Vous n'auriez pas eu peur vous aussi ? Avec tout ça, Kaito s'était débarassé des enquiquineurs plus facilement que prévu et avait refermé sa porte sans même avoir à se justifier... D'ailleurs, il était à parier que lui non-plus n'avait pas du comprendre ce qui lui arrivait. Enfin, du coup, plus personne ne venait se plaindre depuis le temps, et ça le chiffonait pas mal, bien que ce ne fut pas non-plus son centre d'intérêt premier de savoir ce que les voisins pensaient de lui au final. La tête appuyée sur la table, voilà qu'il tournait dans la direction de Délésian qui lui proposait quelque chose qu'il ne pourrait jamais refuser : le petit-déjeuner.

- Tant que tu as de quoi me remplir l'estomac, j'accèpterai tout. Suffit que ça soit comestible...

Alors que son estomac protestait autant de faim que du fait d'être plié en deux, le jeune crystanien se redressa alors, appuyant son contre le dossier de sa chaise alors qu'il déposait son katana dans son fourreau juste à côté de la table. Kaito avait deux bébés dans la vie : son katana et son estomac, et il ne fallait négliger aucun des deux. Bon parfois, il en avait un troisième en la personne de Délésian, mais ça, il suffisait généralement de le balancer dans la baignoire quand il pêtait un plomb.

- Hé, Délésian ? Tu crois qu'ils vont nous en vouloir si on ne te gratifie pas de la marque qu'on doit imposer aux Enyans ?

C'était un sujet qui revenait chez eux depuis les attentats. Ah, il les avait reçu, les courriers lui indiquant qu'il était bien censé punir son enyan : la seule chose que Kaito avait trouvé pour se faire ? Envoyer un coup de coussin dans la poire de son coéquipier avant de s'en servir comme coussin à son tour. Autant dire que le premier qui approcherait de Délésian se retrouverait probablement avec un membre en moins ou bien littéralement étalé sur le trottoir avec la machoire déboitée... Monsieur l'enyan tapait très fort quand il voulait, et, bien que n'ayant pas eu de problème à la machoire, Kaito savait combien les claques derrière la tête allaient bon train...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délésian Malena
Peuple de Enya
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Autres
Métier: En vente au Paradize
Age du personnage: 17 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Dim 27 Avr - 0:29

Quel phénomène ce Kaito...Il n'en manquait jamais une. Un sourire amusé prenant place sur le visage de Délésian, ce dernier attendit de voir ce que désirait ce cheeeeer crystanien pour son petit déjeuner. N'importe quoi? Il n’en avait pas en magasin ça...Poussant un soupir las et haussant les épaules, le jeune enyan partit à la recherche de quoi faire un repas suffisamment consistant pour son acolyte.

Soupir, air las, pas vraiment de tendresse...C'est en ça que réside la façon d'être de Délésian, ce n'est rien qu'à lui, c'est sa méthode pour s'occuper des gens auxquels il tient. Faut pas lui en vouloir...Ce n'est qu'un grand gamin après tout...

Trouvant finalement de la confiture de...Il ne savait trop quoi, un fruit rouge en tout cas, il prit la baguette qui se trouvait sur la table avant de commencer à préparer des tartines, tranquillement, jusqu'au moment où la question de Kaito tomba. Pour sûr si l'enyan avait eu une biscotte entre les mains, la pauvre malheureusement serait en miettes.

En effet le jeune homme s'était crispé. Il n'aimait pas aborder ce sujet, il savait qu'il ne craignait rien de la part du brun, il n'y avait qu'à prendre en exemple la façon dont il avait réagi après avoir lu la lettre envoyée par les gouvernements Lytraths. Mais intrigué, Délésian avait relu la lettre alors que Kaito était absent, et le fait que des mesures puissent être prises contre le Lytraths récalcitrants...Ca lui avait fait froid dans le dos, et il avait préféré éviter le sujet.

Cependant il était remis au goût du jour alors autant l'affronter en face en le closant au plus vite. Posant ce qu'il était en train de faire, l'enyan se retourna avant de répondre à Kaito.


"Je crois que la lettre a été suffisamment claire. Prépares-toi à devoir un jour ou l'autre aller voir les grands manitous."

Sur ces brèves paroles, Délésian repris sa besogne et termina les quelques tartines qu'il avait prévu pour son coéquipier. Il n'avait pas cité son cas dans ce qui pourrait arriver pour une simple raison: qui pouvait savoir ce qu'ils allaient décider? A part le fait de le faire marquer bien sûr.

Mais à part ça, qu'allaient-ils décider ces deux malades en haut de leurs tours? Comment prévoir une décision dans un cadre pareil? Il ne préférait pas y penser, et déposa l'assiette de tartines devant Kaito avant d'aller ranger le pot de confiture puis s'asseoir en face du brun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaito Kazuhiro
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2008

Autres
Métier: chasseur de primes
Age du personnage: 20 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Dim 27 Avr - 0:47

Haussant un sourcil à l'arrivée de ses tartines fraichement préparées, le jeune crystanien ne tarda pas à hocher la tête pour remercier son coéquipier du geste avant d'attaquer son petit-déjeuner tranquillement. Les grands manitous, hein ? Comme c'était rigolot de penser qu'il risquait à tout moment de se retrouver en face des représentants de sa planète pour n'avoir pas suivi les règles que l'on était censé lui imposer. Dans un cas comme dans l'autre, Kaito était ce genre de personnes qui n'ont pas de règles à suivre, seulement ce que leur entendement leur dicte, et rien d'autre. Désintéressé de ces manitoux, il préférait largement faire son travail sans avoir ce genre de soucis en tête. Qu'il soit ministre ou bien simple homme à tout faire, le premier qui tenterait de le maintenir en cage allait passer un mauvais quart d'heure, et d'autant plus si l'on s'en prenait à Délésian. Le crystanien se voyait mal laisser l'enyan seul face à cette bande de malades mentaux qui se prenaient pour il ne savait quoi. Entre ça et les abrutis qui se pensaient tout puissant et meilleurs en tout quoi qu'il arrive... Bah, il ne fallait pas se prendre trop la tête avec ce genre de choses : les débiles, restaient des débiles.

- Hé bien, si on doit voir du beau monde, on se mettra sur notre trente et un.

Kaito lança un sourire malicieux à son interlocuteur. S'abaisser à gesticuler pour se libérer de leur emprise ? Pas besoin ! Il préférait encore manger ses tartines ! Levant les yeux pour aller les planter dans ceux de Délésian, il finit par dire :

- Je vois bien que ce sujet t'énerve, mais, honnêtement, je préfèrerais que tu me donnes ton point de vue sur la question. Quant aux autres, ils peuvent nous attendre longtemps.

Par les autres, il entendait les gens de sa planète, ou les blondes de l'autre planète. De coeur, Kaito ne se sentait ni Lytrath ni Enyan... Délésian le lui avait fait remarqué un jour : il était juste Kaito. Depuis ce jour où le jeune enyan lui avait ouvert son coeur, ce jour où il l'avait serré dans ses bras pour la première fois, le jeune crystanien avançait au rythme de cette pensée. Et tout comme il la protégeait, il protégerait celui qui en était l'auteur et qui avait su percer au travers de son âme devenue impénétrable avec le temps.
Mordant dans sa tartine, il se contenta de garder le silence. Quand bien même l'on le punissait pour cet affront de désobéir, il entendait bien encaisser l'intégralité des chocs...


- Ne te fais pas trop de soucis pour la suite, je pense qu'on devrait surtout se concentrer sur le boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délésian Malena
Peuple de Enya
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Autres
Métier: En vente au Paradize
Age du personnage: 17 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Jeu 1 Mai - 0:56

La remarque de Kaito le fit rire. Mais intérieurement seulement, s'exprimant à l'extérieur par un simple sourire amusé. Oui kaito l'amusait, et ça, ce n'était pas nouveau. Depuis qu'ils s'étaient rencontrés, le crystanien n'avait de cesse de lancer des blagues, et vannes en tous genres. Bien qu'au début très peu réceptif aux blagues de son coéquipier, le temps finit par rendre Délésian plus sociable. Du moins avec Kaito (n'y serait-il pas pour quelque chose d'ailleurs?).

S'accoudant sur la table, il laissa les yeux du brun croiser les siens, n'ayant pas peur de se laisser lire, par confiance en Kaito. Cependant, cela ne l'empêcha pas de détourner le regard et de se lever afin de tenter d'éviter la question. Et je dis bien tenter, car il savait que Kaito attendait une réponse, alors il lui répondit, plus vraiment amusé.


"Qu'est-ce que tu veux que je te réponde? Je ne peux qu'être contre, à moins d'être devenu totalement masochiste, ce qui n'est pas le cas. L'attentat était une pure folie...Je veux bien croire que les rebelles soient désespérés, m'enfin de là à en arriver là..."

Délésian s'arrêta, il était peut-être partit un peu loin, mais tout cela le rendait nerveux. Cet attentat était une idiotie de premier ordre. Mais comme disent certains, ce sont ceux quine font rien qui râle. Et même si l'enyan n'aimait pas cette constations, il devait bien reconnaître que sur ce coup là ce n'était pas faux. Il ne faisait rien pour changer les choses...Mais cela s'expliquait: d'un coté, il voulait voir ces envahisseurs partir, quitter leur planète, mais cela signifierait perdre Kaito, et ça il en était hors de question. Et puis il commençait à se dire que d'autres Lytraths devaient être dans le un cas similaire à celui de Kaito, dans le sens où ils n'ont pas intérêt à rentrer sur leur planète natale...

Mais cette peur...Cette horrible peur qui restait là, à le ronger petit à petit, cette peur de perdre son coéquipier, elle ne le lâcherait pas de sitôt.
Il avait entrepris de faire le peu de vaisselle qui restait de la veille, ça lui occuperait l'esprit comme ça.

Ne pas se faire de soucis, facile à dire pour lui. Quoi que peut-être pas...Attendant à peine la fin de la phrase du crystanien, l'enyan déclara, calme, malgré le trouble qui l'habitait.


"Je sais mais...Je n'y arrive pas. Qui sait ce qui pourrait nous tomber dessus bientôt...Et puis...J'ai peur. Qui sait ce qu'ils pourraient te faire? A moi, je le sais, même si je n'en ai aucune envie, mais toi..."

Sa mains droite qui tenait une tasse se crispa sur la dite tasse, avant qu'il ne puisse continuer.

"Je n'ai pas envie d'avoir à t'attendre, incapable de faire quoi que ce soit pour t'aider, pour finalement te voir arriver à moitié mort...Peut-être que j'exagère, peut-être ne donnent(ils que des amendes, comme quand on est mal garé, mais je n'ai aucun moyen de savoir, et c'est ça qui m'angoisse."

Déposant la tasse qu'il tenait dans sa main, Délésian s'accouda à l'évier prenant l'arrête de son nez entre ses mans. Il respira un grand coups, tentant de se calmer, en vain, il ajouta, sa nervosité se faisant de plus en plus présente dans sa voix.

"Alors tu m'excuseras si je n'arrive pas à me concentrer sur le boulot, qui de toute façon est inexistant à cause de ces conneries!"

Il respira à fond plusieurs fois, se calmant. Il commençait à s'énerver sur Kaito sans raisons, et l'enyan n'iamait pas ça, sna scompter qu'il saviat parfaitement de son acolyte non plsu n'iamait pas franchement ça. Se retournant face à Kaito, Délésian lui dit, plsu calme, désolé.

"Excuses-moi, tu n'as rien à vori là-dednas, je me suis emporté...Mais j'ai tellement peur...Enfin ça je crois que tu l'as compris maintenant."

tenter de détendre l'atmosphère après sa petite crise de nervosité...C'est un bien grnad défi. Cependant, il ne pouvit s'empêcher de s'en vouloir après avoir en quelque sorte passé ses nerfs sur Kaito.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaito Kazuhiro
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2008

Autres
Métier: chasseur de primes
Age du personnage: 20 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Jeu 1 Mai - 3:18

Resté silencieux face à la colère de l'enyan qu'il sentait plus qu'il ne l'aurait voulu s'étendre dans la pièce, Kaito n'était pas en colère, et cela même après que son compagnon ait passé ses nerfs sur lui. A dire vrai, il n'était pas doué pour rassurer les gens... par le passé, personne ne lui avait appris de quelle façon l'on devait s'y prendre pour se faire, alors il se contenta de ne pas bouger jusqu'à ce que Délésian ait fini de parler. Il ne voulait pas l'interrompre, mais ce qu'il avait dit l'avait touché. Il s'inquiétait pour lui, de sa santé de Lytrath stupide, au lieu de s'inquiéter de son propre cas. Le jeune crystanien comprenait alors combien il était égoïste de penser qu'endurer une souffrance pour sauver une personne, était légitime... Car au fond, cette personne souffrait elle aussi, de nous voir être détruit pour elle... Kaito se sentit un peu mal à l'aise. Quand il pensait à ce qui lui était passé par la tête... d'aller se jeter dans la gueule des loups pour défendre son protéger... d'endurer les coups et la violence s'il le fallait. Mais, égoïste ou pas, s'il avait du choisir entre sa propre vie et celle de Délésian... il savait déjà quel sort lui serait réservé. Jamais il ne pourrait supporter de voir l'enyan souffrir...

Quand ce dernier s'excusa, Kaito leva les yeux pour le regarder. Enfin lui faisait-il face. Cependant, il n'avait pas vraiment besoin de s'excuser : le crystanien comprenait ce qu'il ressentait... C'était à croire que leur collaboration était devenue un lien bien plus fusionnel qu'il n'aurait pu y songer au début. Bien entendu, depuis le temps, Délésian et lui avait vécu pas mal de choses, s'étaient dits beaucoup de choses aussi. Seulement, le crystanien ne savait pas du tout de quelle façon il devait s'y prendre pour le consoler un peu... Lui, avait appris à dissimuler ses émotions sans le moindre soucis, mais pas son compagnon, du moins, selon lui. Alors, qu'il possède de la peur ou non, il ne la montrait pas. Devait-il la montrer un peu ? Peut-être...
Ne réfléchissant pas plus, il prit soin de se lever de sa chaise, avant de s'avancer vers Délésian, refermant ses bras autour de ses épaules...


- J'ai peur aussi... de ce qui pourrait t'arriver... Mais, si je laisse cette peur me guider, je n'aurai pas la force de te protéger. Et je ne veux pas non-plus me contenter de crier pour qu'on ne te fasse aucun mal...

Il le serrait dans ses bras, ignorant si l'enyan accèpterait ce contact, bien qu'il ait déjà eu lieu par le passé. Seulement, il ne trouvait pas d'autre moyen de lui parler. Kaito était une personne franche et droite, cependant, révéler ses sentiments lui valait de ne pas regarder ses homologues dans les yeux.

- On s'inquiète l'un pour l'autre, c'est comme ça. Pourtant, on se bat ensemble, non ? Alors à ce moment-là aussi. Je pense qu'on ne doit pas se priver de vie pour des gens pareils, et s'ils nous tombent un jour dessus, alors on se battra pour notre liberté, tous les deux.

Que pouvait-il lui dire de plus ? Ces paroles étaient certes maladroites, mais il ne trouvait pas mieux pour illustrer ce qu'il pensait. S'il fallait se battre, alors ils se battraient puisqu'ils n'auraient pas le choix, mais pour l'heure, ce n'était pas un combat qui avait lieu. Kaito tentait simplement de dire plein de choses à travers bien trop peu de mots, comme d'habitude... Il se sentait stupide de ne pas parvenir à faire plus pour Délésian, mais c'était tout ce don il était capable...

- Quoi qu'il se passe... c'est avec toi que je veux rester, alors je ne les laisserai pas m'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délésian Malena
Peuple de Enya
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Autres
Métier: En vente au Paradize
Age du personnage: 17 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Sam 3 Mai - 2:14

Les yeux baissés vers le sol, Délésian ne vit pas arriver Kaito, il ne sut qu'il se trouvait devant lui qu'en voyant une ombre à ses pieds. Il releva la tête, observant le visage de son compagnon. Il ne put cependant pas le voir très longtemps, son propriétaire allant le cacher alors qu'il serrait Délésian dans ses bras.

Le sourire revint vite à l'enyan. Oui, ils se battraient ensemble, comme ils l'ont toujours fait. Ensemble ils ne risquaient rien, et individuellement ils pouvaient se débrouiller, ce n'est pas le problème, mais face à des cas comme ceux-ci, l'enyan seul ne parviendrait pas à grand chose. C'est une des choses qu'il ne supportait pas. Son impuissance face aux Lytraths. Lui qui voulait essayer de protéger Kaito, encore faudrait-il qu'il puisse déjà se défendre seul, or face à un crystanien ou un Dansalien, cela lui était totalement impossible.

Ce ne fut qu'au bout d'un moment que Délésian passa lui aussi ses bras autour du crystanien, approuvant par ce geste ces paroles, lui promettant de même. Une de ses main alla dans les cheveux de Kaito, c'était une sorte de manie chez l'enyan, toujours lors de ces étreinte il passait une main dans les cheveux de son ami, il aimait bien, peut-être parce que quelque part ces cheveux l'avaient toujours fascinés...Bref.

La dernière phrase prononcée fit rater un battement à son coeur. Même si leur lien laisser facilement imaginer qu'ils ne voulaient pas se quitter, ces paroles étaient comme un réconfort de plus, une assurance de plus, qui faisait toujours du bien. C'est fou comme Kaito avait quelque chose d'apaisant pour Délésian. d'ailleurs, ce dernier n'a jamais comprit pourquoi les choses étaient ainsi, mais le fit est là: à chaque fois que l'enyan pétait les plombs, le brun arriver à le calmer d'une manière ou d'une autre, alors que bien d'autres s'y sont arrachés les cheveux...

Déposant ses lèvres sur la joue droite de Kaito en un chaste et léger baiser, il finit par lui dire, le gardant contre lui encore quelques minutes.


"ON ne les laissera pas faire. Tous les deux Kaito."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaito Kazuhiro
Peuple de Crystania
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2008

Autres
Métier: chasseur de primes
Age du personnage: 20 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Dim 11 Mai - 20:18

Non, Délésian ne l'avait pas rejeté cette fois non-plus, et il ne s'en trouvait que plus rassuré à dire vrai. Ces trucs-là, les étreintes, les sentiments, il avait tellement de mal à les véhiculer, à les manifester... Le léger baiser de son coéquipier le fit sourire légèrement. Autrefois, ce genre de contact l'avait toujours rebuté, l'effrayant même quelque peu sans pour autant qu'il l'avouât à quiconque. Aujourd'hui, avec son ami, c'était totalement différent. Kaito se trouvait être moins dégoûté de sa propre personne depuis le temps qu'il passait ses journées en compagnie de l'enyan.

- On va les massacrer, tu veux dire !

Relâchant doucement l'étreinte qu'il avait offerte à son compagnon, le jeune crystanien lui adressa un clin d'oeil confiant. S'il n'était pas quelqu'un de bien sérieux, il avait au moins une qualité : celle de tenir ses promesses, alors il s'y tiendrait sans la moindre hésitation. Avant toute chose, il allait peut-être falloir qu'ils se remettent tous deux en forme s'ils ne voulaient pas rouiller : la mission d'hier soir avait été un succès, mais le fait qu'elle eut duré si longtemps dans la nuit prouvait qu'ils manquaient cruellement d'entraînement depuis quelques temps.

- Il va peut-être falloir vous remettre en forme, monsieur l'enyan. Entraînement intensif au bon soin de Kaito... ça ne pourra pas te faire de mal !

Avec un sourire faussement moqueur, le jeune crystanien lui planta l'index sur le front, poussant légèrement en arrière pour ensuite venir le croiser et avaler la tartine qu'il avait délaissé avant de faire voltiger son assiette jusqu'à l'intérieur du lavabo. Il avait bien l'intention de l'embêter un peu et de véritablement l'entraîner : après tout, il avait des pouvoirs lui aussi non ? A moins que l'enyan ne fut trop fatigué, il n'allait pas tarder à se mettre à gueuler après lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délésian Malena
Peuple de Enya
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Autres
Métier: En vente au Paradize
Age du personnage: 17 ans
maître de /esclave de:

MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   Jeu 15 Mai - 17:40

Le regardant avec des yeux ronds, Délésian cogita quelques secondes sur ce que disais Kaito. Comment ça l'entraîner? Enfin, ce n'est pas tellement le fait de s'entraîner qui ait fait tilter l'enyan. Non, c'est plus le "remettre en forme", il avait bien compris qu'il faisait référence à leur boulot d'hier, mais il aviat envie de l'embêter un peu tiens. Alors comme ça Kaito trouvait qu'il n'était pas en forme? C'est ce qu'on va voir.

"Entraînement intensif? C'est pas moi qui ait faillit nous faire arriver dans un lac que je sache..."

L'enyan observait son ami avec un regard amusé. Oui, quand il y repense à présent, c'était assez comique. Ils avaient dû utiliser la téléportation pour essayer de rattraper plus facilement leur proie, mais pour une raison que l'enyan ignorait, ils avaient bien faillits atterir, ou devrais-je dire ammerir...

Mais il est vrai que l'enyan n'avait pas été très brillant non plus. il aviat plusieur fois manquer d'attraper leur cible à cause de détails débiles...Et pour tout dire, ça l'énervait. Cepenndant il ne disait rien.


[désolé du retard et de la petite longueur du post mais j'ia pas beaucoup d'inspi en ce moment.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loft de Kaito Kazuhiro et Délésian Malena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le loft londonien de madame strue
» Tu aimes la boxe ?? Alors va faire le loft story russe.
» Après le bal... (PV : Kaito)
» présentation de Kaito.
» SHIN KAITO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°0° Enya °0° :: ~>• Pasiphae : Le centre ville • :: Heel 2 : les lofts-
Sauter vers: